banniere

Clinique Vétérinaire
de la Basse Dore

identifiant   mot passe  

Soins dentaires

 

Eléments d'anatomie

chiens et baton

Les chiens possèdent 42 dents (6 incisives, 2 canines, 8 prémolaires, 4 molaires sur la machoire supérieure et 6 incisives, 2 canines, 8 prémolaires, 6 molaires sur la machoire inférieure). Les premières dents de lait apparaissent vers l'âge de 3 semaines, pour être toutes présentes à 50 jours. Les dents définitives commencent leur éruption vers l'âge de 3 mois et demi. A 7 mois, la dentition adulte est en place.

Les chats ont une formule dentaire plus simple (6 incisives, 2 canines, 6 prémolaires, 2 molaires sur la machoire supérieure et 6 incisives, 2 canines, 4 prémolaires, 2 molaires sur la machoire inférieure), soit 30 dents au total. Les dents de lait commencent leur éruption dans la seconde semaine de vie, pour être toutes présentes vers 45-60 jours. Les dents adultes les remplacent entre le 4ème et le 6ème mois.

Les dents sont maintenues fixement aux mâchoires par l'union de leurs racines à l'os alvéolaire par le ligament parodontal. Les racines ne sont normalement pas apparentes ; seule la couronne dentaire, recouverte d'émail est visible. Os et collet de la dent sont recouverts par les gencives.

 

Maladies des dents

dents chiens

Chez les Carnivores, les problèmes de caries sont rarissimes. Par contre, chiens et chats sont très sujets aux dépots de plaque dentaire et de tartre. L'accumulation de cette substance minérale provoque plusieurs problèmes :

  • développement de bactéries, responsables d'une mauvaise haleine
  • décollement de la gencive, puis exposition de l'espace occupé par le ligament parodontal, ce qui permet aux bactéries de le détruire progressivement. Il en résulte un déchaussement des dents, d'abord discret, puis de plus en plus marqué, qui s'accompagne de douleur, d'infection profonde pouvant aller jusqu'à gagner l'os dentaire ; c'est la maladie parodontale

La machoire peut présenter des défauts dans son occlusion, le plus fréquent étant le prognathisme (les incisives de la machoire inférieure sont en avant des incisives supérieures).

Si on peut parfois rencontrer des anomalies du nombre des dents (absences d'une ou de plusieurs dents adultes, ou au contraire, dents surnuméraires), la persistance des dents de lait est beaucoup plus fréquente, particulièrement chez les races de chien de petite taille. Elle concerne le plus souvent les canines, parfois également certaines incisives. La présence de deux crocs l'un derrière l'autre après l'âge de 7 mois chez un chiot est anormale. Il est nécessaire d'intervenir pour retirer les dents de lait, pour éviter les dépots de tartre, les problèmes d'implantation des dents.

Suite à un traumatisme, une ou plusieurs dents peuvent être fracturées. En fonction de l'orientation du trait de fracture, on pourra soit laisser la dent en place, soit devoir l'extraire pour éviter des complications. Une consultation et une radiographie sont donc indispensables dans ce cas de figure.

 

Hygiène dentaire

brosse a dent

Le premier ennemi des dents de votre animal est donc le tartre.
Le tartre est minéral, donc dur et difficile à retirer. Lorsque les dents de votre animal présentent trop de tartre, il est nécessaire de procéder à un détartrage sous anesthésie générale, à l'aide d'un appareil à ultrasons.

Les signes d'appel sont les suivants :

  • jaunissement des dents
  • irritation des gencives (gingivite)
  • mauvaise haleine
  • difficultés de mastication (d'abord avec les croquettes), qui peut entraîner un amaigrissement

Face à ce problème, les moyens de préventions sont essentiels. Empêcher - ou tout du moins retarder - le dépôt du tartre permettra à votre animal de conserver une dentition saine, ce qui évitera d'avoir à lui arracher de nombreuses dents dans le futur. Comment faire ?

  • la première possibilité - et la meilleure - est de brosser les dents de votre animal, au minimum deux fois par semaine. Si cette méthode n'est certes pas possible avec tous les animaux, elle est tout à fait envisageable avec la plupart d'entre eux. Après avoir habitué votre animal , le brossage devient rapidement réalisable. Il ne faut pas utiliser un dentifrice classique, trop riche en fluor et en général au goût désagréable pour nos animaux de compagnie. Il existe des dentifrices spéciaux, goût poulet ou poisson, contenant des complexes enzymatiques qui prolongeront l'action du brossage
  • lorsque le brossage n'est pas réalisable, vous pouvez donner des lamelles spéciales à mâcher à votre animal. Mieux que les os reconstitués (dit en "peau de buffle"), leur structure adaptée et les agents enzymatiques et antiseptiques qu'elles contiennent permettent à l'animal de se nettoyer les dents tout en profitant du plaisir de mastiquer un os factice
  • certains fabriquants d'aliments ont également développé des croquettes permettant de lutter contre le tartre. Leur structure permet d'avoir un effet abrasif sur les dents. En dehors de ces croquettes spéciales, soulignons qu'une alimentation sèche (croquettes) retarde le dépôt de tartre par rapport à une alimentation humide (boite, pâtes ou ration ménagère)
  • il existe d'autres moyens pour limiter la mauvaise haleine due à une mauvaise hygiène buccale (additifs pour l'eau de boisson). Ils ne remplacent pas un moyen de lutte contre l'apparition du tartre ou une élimination régulière de celui-ci (détartrage)