banniere

Clinique Vétérinaire
de la Basse Dore

Maladies infectieuses du chien

La Maladie de Carré

Cette maladie est due à un virus.
Les animaux sensibles sont les chiens (surtout les chiots et les vieux chiens), mais aussi les furets, vison, félins sauvages et les phoques.
Cliniquement, les symptômes peuvent êtres variés mais ils sont caractérisés par une atteinte des épithéliums. Ainsi, on peut observer de la fièvre, des troubles respiratoires, nerveux et digestifs. La maladie conduit à la mort en 3 à 5 semaines.
Cette maladie fait partie des vices rédhibitoires.

La contamination de l’animal se fait par un contact avec un autre animal malade (par les sécrétions nasales, la salive, les selles…).
Lorsqu’un animal est malade, il est essentiel de bien désinfecter son environnement afin de limiter les risques de contamination à d’autres animaux : utilisation d’eau de javel ou formol.
Pour prévenir cette maladie, il est fortement conseillé de vacciner votre animal (chien et furet). Les premières injections de vaccin se font dès l’âge de 7-8 semaines, puis un rappel un mois plus tard et enfin un rappel annuel. Il est très important de poursuivre la vaccination lorsque le chien est adulte puisque cela va contribuer à sa protection quand il vieillira.

 

L'Hépatite contagieuse (de Rubarth)

C'est une maladie due à un virus, spécifique des Canidés.
L’infection peut souvent passer inaperçue mais chez le jeune chiot, elle peut provoquer des symptômes graves (diarrhée, vomissement, mortalité).
Cette maladie est également inscrite sur la liste des vices rédhibitoires.

La contamination peut se faire directement (d’un animal porteur ou malade à un animal sain), ou indirectement (par l’intermédiaire de l’environnement).
Dans la mesure où il n’existe pas de traitement spécifique, le meilleur moyen reste le prévention par la vaccination. Les premières injections de vaccin se font dès l’âge de 8 semaines, un rappel un mois plus tard, puis des rappels annuels.

 

La Parvovirose canine

virus parvovirose

Cette maladie est due à un virus.
Les animaux sensibles sont surtout les chiots (entre 4 et 6 semaines principalement) et les animaux vivant en collectivité.
Cliniquement, cette maladie est responsable d'une gastro-entérite hémorragique, souvent mortelle en 2 ou 3 jours.
Elle fait également partie des vices rédhibitoires.

La contamination de l’animal se fait par un contact avec un autre animal malade (les selles principalement).
Lorsqu’un animal est malade, il est essentiel de bien désinfecter son environnement afin de limiter les risques de contamination à d’autres animaux : utilisation d’eau de javel diluée à 1/30 et bonne gestion des lots de chiots à l’âge critique dans les collectivités.
Pour prévenir cette maladie, il est fortement conseillé de vacciner votre animal. Les premières injections de vaccin se font dès l’âge de 8 semaines, puis un rappel un mois plus tard et enfin un rappel annuel.

 

La Leptospirose

leptospire

C'est une maladie bactérienne.
Les animaux sensibles sont les canidés (chiens renards), mais aussi les rongeurs. Cette maladie est également contagieuse à l’homme.
Cliniquement, elle peut être responsable d’ictère (couleur jaunes des muqueuses), de gastro-entérite et d’insuffisance rénale. Sans traitement rapide et adapté, l’animal peut mourir en quelques jours.

rat

La contamination du chien ou de l’homme se fait par contact avec un animal malade (sang ou cadavre) ou par contact direct avec les bactéries qui sont capables de traverser la peau (par exemple dans des marres ou flaques d’eau croupie, contaminées par les urines de rats infectés).
Lorsqu’un animal est malade, il est essentiel de bien désinfecter son environnement (utilisation d’eau de javel). Il faut éliminer les rats sauvages de l’environnement du chien, et éviter les baignades dans les marres ou flaques qui auraient pu être contaminées par des rats.
Pour prévenir cette maladie, il est fortement conseillé de vacciner votre animal. La première année, il faut faire deux injections espacées de 2 à 4 semaines, dès l’âge de 8 semaines, puis des rappels annuels.

Sur les chiens ayant un fort risques de contamination, il est conseillé de procéder à des rappels de vaccination tous les 6 mois.

 

La Rage

virus de la rage

Maladie due à un virus, elle peut concerner pratiquement toutes les espèces animales : homme, chien, chat, rongeurs, bovins, chevaux, animaux sauvages…
Actuellement, la France est indemne de Rage. Cette maladie est réglementée, c’est à dire que l'Etat impose des règles pour prévenir la réapparition de cette maladie.
Ainsi, tout animal devant passer la frontière doit obligatoirement être vacciné contre la Rage. De même, dans certains camping ou pensions on peut vous demander que votre animal soit vacciné (pour se protéger du fait de l’origine diverse des animaux venant chez eux)
Cliniquement, en cas de Rage, les animaux bavent beaucoup et présentent des troubles nerveux responsables soit d’agressivité, soit de peur. Ils deviennent donc dangereux et mordeurs. Un animal enragé meurt en quelques jours.

En cas de Rage avérée (symptômes cliniques), l’animal doit obligatoirement être euthanasié pour éviter la propagation de la maladie.

Remarque : lorsqu’un chien ou un chat mort une personne et que des soins médicaux sont nécessaires, l’animal est mis sous surveillance sanitaire (loi imposée par l’Etat). Cela veut dire que pendant 15 jours, on ne peut rien faire sur cet animal (notamment pas de vaccin contre la Rage, et qu’il doit être présenté chez un vétérinaire pour vérifier qu’il ne présente pas de symptômes de Rage.

Pour prévenir cette maladie, on peut vacciner les chiens, les chevaux, les chats, les humains, les NAC. La première injection de vaccin se fait à partir de 3 mois, puis rappels annuels. La vaccination contre les chiens de première et deuxième catégorie est obligatoire.
Du fait du cadre légal strict de cette maladie, il est préférable de faire le rappel de vaccin avant ou à la date anniversaire de la dernière vaccination.

 

La Toux de chenil

bordetella bronchiseptica

Cette maladie est due à plusieurs germes : divers virus et bactéries.
Les animaux sensibles sont les chiens , en particulier ceux vivant en collectivité ou ayant séjourné en collectivité.
Cliniquement, , on peut observer de la fièvre, et une trachéo-bronchite responsable de toux. La guérison est obtenue après une dizaine de jours de traitement. Si on laisse évoluer la maladie plus longtemps, on risque de faciliter l’émergence d’une pneumonie qui aura plus de répercussion sur l’état général de l’animal.

La contamination de l’animal se fait par un contact avec un autre animal malade (par les sécrétions nasales, la salive, les selles…).
Lorsqu’un animal est malade, il est essentiel de bien désinfecter son environnement afin de limiter les risques de contamination à d’autres animaux (eau de javel ou formol).
Pour prévenir cette maladie, il est fortement conseillé de vacciner votre animal. Deux vaccins existent (administration nasale ou injectable).

 

La maladie de Lyme

borrelia burgdorferi

Maladie transmise par les tiques ou par les insectes hématophages, la maladie de Lyme est due à une bactérie (Borrelia Burgdorferi) qui se multiplie dans les globules blancs du sang.
La période d'incubation est plus longue que pour la piroplasmose (1 à 2 mois).

Les symptômes observés sont variés :

  • fièvre
  • asthénie
  • perte d'appétit
  • inflammation des articulations (polyarthrite)
  • douleurs musculaires
  • augmentation de la taille des ganglions

Le traitement est efficace mais doit être mis en oeuvre le plus précocément possible car des complication cardiaques, rénales ou nerveuses peuvent compliquer le pronostic. Il repose sur l'administration d'antibiotiques pendant 2 semaines minimum.

Là encore, la prévention reste la meilleure méthode. En France, le principal vecteur est une espèce de tique (Ixodes Ricinus). La mise en place de produits de lutte contre les tiques constitue le premier rempart contre l'infection par la maladie de Lyme. Dans les régions particulièrement touchées, la vaccination de l'animal peut constituer une précaution supplémentaire.

La maladie de Lyme existe également chez l'Homme.

 

  • photo
  • photo
  • photo
  • photo
  • photo
  • photo
  • photo
  • photo
  • photo
  • photo
  • photo
  • photo
  • photo
  • photo
  • photo
  • photo
  • photo
  • photo
telephone 

Urgences

Sur appel téléphonique

telephone

Tél : 04 73 94 70 03

Nous contacter

mail

Prendre RDV
en ligne

RDV web